BACHELIER

COMPTABILITÉ

Formation axée sur la comptabilité, la gestion et la fiscalité.

DÉCRET DE BALOGNE
Le décret de la Communauté française du 31 mars 2004 dit « décret de Bologne » restructure l’enseignement supérieur de la Communauté française.

L’objectif est de faciliter le passage des étudiants d’une institution à l’autre et pour les diplômés, de faciliter la recherche d’un emploi dans n’importe quel pays européen.

CONDITIONS D’ADMISSION
Selon le décret du 31 mars 2004 définissant l’enseignement supérieur et favorisant son intégration à l’espace européen de l’enseignement supérieur, l’accès aux études de bachelier est réservé aux étudiants titulaires :

  • d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur général, artistique ou technique, soit le CESS (certificat d’enseignement secondaire supérieur) ou d’un diplôme, titre ou certificat reconnu équivalent, soit un diplôme d’aptitude à l’enseignement supérieur.
  • d’un diplôme délivré par une institution universitaire ou un établissement organisant l’enseignement supérieur de plein exercice.
  • d’une attestation de succès à un des examens d’admission organisés par les établissements d’enseignement supérieur ou par un Jury de la Communauté française. Tout public de 16 ans minimum et ayant réussi 2 années de l’enseignement secondaire inférieur.


PROGRAMME
Les sections conduisant à un grade de « bachelier professionnalisant » visent à amener les étudiants à un niveau de connaissances et de compétences nécessaire à l’exercice autonome d’une profession.

Ces sections, qui comportent des stages et une épreuve intégrée, correspondent au niveau 6 du cadre européen des certifications.

Les bacheliers doivent satisfaire, simultanément, aux trois critères suivants :

  • 1e : compter 180 crédits ;
  • 2e : être organisés sur une durée de 3 ans au moins ;
  • 3e : ne délivrer le diplôme qu’aux étudiants qui ont atteint l’âge de 23 ans accomplis.

Le Conseil des Etudes accorde une dérogation au critère d’âge au candidat qui, au début du cursus, soit a le statut de travailleur à tiers temps au moins, soit a le statut de chômeur complet indemnisé et qui n’est pas autorisé à poursuivre des études supérieures dans l’enseignement de plein exercice en vertu de la réglementation relative au chômage.

L’étudiant qui ne bénéficie pas d’une dérogation au critère d’âge visé ci-avant, ne peut être inscrit à plus de 36 crédits (ECTS) par année académique avant l’âge de 20 ans accomplis.

Les diplômes sanctionnés par le grade de bachelier sont accompagnés d’un « supplément au diplôme » reprenant notamment les listes des unités de formation et des cours qui les composent, y compris le nombre de périodes, les conditions d’accès aux études et d’octroi au diplôme, les finalités particulières de la section, les compétences terminales visées par les unités de formation déterminantes et de l’épreuve intégrée ainsi que les résultats obtenus.

Les sections sanctionnées par le grade de bachelier peuvent donner accès au cursus menant au master de l’enseignement supérieur de plein exercice ou de Promotion sociale. Le gouvernement détermine les passerelles et les dispenses éventuelles pour l’accès aux cursus de « master ».

LES E.C.T.S.
Le système E.C.T.S. (European Credit Transfert System) a pour objectif de contribuer à la reconnaissance des diplômes au sein de la Communauté européenne, à la création d’un espace européen en matière d’éducation et de formation et de faciliter la mobilité des étudiants et des diplômés.

SANCTION DES ÉTUDES
L’étudiant termine avec fruit s’il satisfait aux trois conditions suivantes :

  • avoir obtenu les attestations de réussite pour chacune des unités de formation constitutives de la section, autres que l’épreuve intégrée, en obtenant un pourcentage au moins égal à 50%
  • avoir présenté et défendu une épreuve intégrée devant le Jury prévu à cet effet et avoir obtenu un pourcentage au moins égal à 50%
  • avoir obtenu au moins 50% au pourcentage final.

TITRE DÉLIVRÉ

Une ATTESTATION DE RÉUSSITE pour chaque unité de formation.

Une DIPLÔME DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR de type court correspondant à ceux délivrés dans l’Enseignement supérieur de plein exercice. (Hautes écoles – Équivalence européenne).

durÉe

4 années